Monsieur le Directeur,

J’ai bien pris note de votre courrier et je vous remercie pour votre sollicitation sur la question des mobilités, enjeu essentiel à l’échelle de notre métropole et du pays de Brest pour répondre aux Objectifs de Développement Durable et améliorer le cadre de vie au quotidien.

La consultation de vos collaborateurs m’a particulièrement intéressé car elle confirme la problématique soulevée par notre équipe dans le cadre du plan mobilité de la métropole. En effet, le champ d’opération des transports sur Brest Métropole manque d’ambition et ne couvre pas l’intégralité du territoire ni les axes de déplacements des usagers. De plus, la mise en service du Tramway a provoqué un doublement du temps de desserte du Technopole depuis le centre-ville, ce qui semble n’avoir pas été évalué à l’époque.

Dans ce cadre, parmi mes premières propositions municipales pour Brest, j’ai annoncé le souhait de créer un Trolley Nouvelle Génération à la place du projet de seconde ligne de Tramway proposé par l’équipe sortante. Ce projet est plus ambitieux car moins gourmand budgétairement pour un service similaire :

  • Moins lourd et moins polluant en travaux.
  • Pour le même budget, il permettra de couvrir 35 km de ligne contre 9.4 km pour le projet de l’actuelle majorité, ce qui permettra, en concertation avec la Métropole, d’améliorer l’accessibilité du Technopole avec une solution zéro émission de CO2.
  • Nous couvrirons également un secteur allant du Moulin Blanc jusqu’au Polygone (Carrefour) donc un lien avec l’actuel Tram qui va vers Montbarey, pour desservir une plus large zone et de facto, plus de travailleurs du Technopole.

Notre projet de Trolley Nouvelle Génération est une réponse aux problèmes de liaison entre le terminus du Tram à Thales et le Technopole, la ligne que nous prévoyons allant même jusqu’au centre de Plouzané. Une gare multimodale et une coordination rigoureuse Tram/Trolley optimisera les temps d’attente.

Il convient de préciser que nos nouvelles lignes seront liées à des voies cyclables dédiées en site propre afin d’assurer la sécurité des cyclistes. La desserte en vélo de Thales vers le Technopole n’est bien sûr pas oubliée, elle se fera, c’est un de mes engagements. Les détails ne sont pas aujourd’hui établis car notre ligne de Trolley Nouvelle Génération passera par Saint Anne du Portzic, afin de ne pas oublier ce quartier qui continue à s’urbaniser, et sera régulée dans les zones étroites de la côte de Saint Anne par des feux ou priorités automatiques pour que les véhicules puissent se croiser sans danger.

Le tracé de la piste cyclable doit être étudié de part et d’autre du Technopole, côté Trinité et côté Saint Anne du Portzic, ou (en) exploitant certains chemins de randonnées qu’il faudrait rendre praticables. Une large concertation avec les usagers et notamment les collaborateurs d’Ifremer, permettra de trouver les solutions les plus adaptées.

Répondre au challenge du développement durable lié aux changements climatiques et à la pollution atmosphérique fait partie de nos premiers engagements. Le déplacement des métropolitains et habitants du bassin d’emplois est un élément majeur pour répondre à ce défi. Je vous remercie pour votre interpellation.

Plus globalement, notre projet souhaite affirmer la place du technopole dans l’économie brestoise. Au-delà de l’amélioration concrète de l’accessibilité du technopole, nous souhaitons :

  • Développer les liens et les coopérations entre les différents acteurs, en faisant la promotion des synergies et des innovations co-développées.
  • Valoriser auprès des étudiants français et étrangers et des enseignants chercheurs, l’attractivité du territoire et la qualité de la vie étudiante brestoise.
  • Valoriser les travaux de recherche et promouvoir le technopole comme un campus de recherche, d’affaires et d’études bénéficiant d’une haute qualité de vie, apte à attirer et à retenir les talents.

Marc Coatanéa